En 2036, seront employés pour la reconnaissance et l'attaque des requins génétiquement modifiés et capacités améliorés. L'armée y travaillait déjà en 2006...

requinmet