Ce que l'on appelait autrefois drogues sont depuis 2024/25 directement teléchargées via une puce qui permet la production de neurotoxines dans le cortex. Le taux de consommation autorisée dépendra de facteurs croisés production/efficacité/détente/santé.

Il existe aussi une panoplie de thérapies rituelles, autorisées avec désintoxication génétique mais uniquement avec des plantes de serre, afin de préserver au maximum les dernières régions vertes...